ACTÉE À GRAPPES NOIRES (Actea racemosa) / (Cimicifuga racemosa)

Tout ce qu’il faut savoir sur l’actée à grappes noires (Black Cohosh Root) dans vos infusions

L’actée à grappes noires est une herbe vivace de la famille du bouton d’or, également connue sous le nom de racine noire de serpent, cimicifuge ou cierge d’argent.

C’est une plante à fleurs originaire de l’est de l’Amérique du Nord.

L’actée à grappes noires est une fleur sauvage herbacée qui a une affinité avec les zones de croissance humides et partiellement ombragées.

Cette fleur sauvage possède de petits panaches de fleurs blanches en forme d’étoile qui s’élèvent à plus de 2,5 mètres au-dessus des feuilles vertes profondes, semblables à des fougères.

Il y a des siècles, ses fleurs et ses racines étaient couramment utilisées dans la médecine traditionnelle amérindienne pour le traitement des irrégularités menstruelles, des symptômes de la ménopause et pour faciliter l’accouchement.

Cette plante est peut être efficace car elle fonctionne comme un phyto-œstrogène, elle imiterait l’action de l’hormone œstrogène.

Quelles seraient alors les vertus attribuées à l’actée à grappes noires ?

Pas reconnu par une instance règlementaire compétente ou pas d’allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Usage traditionnel reconnu par une instance règlementaire compétente

L’actée à grappe noire aiderait à atténuer les symptômes de la ménopause tels que les bouffées de chaleur, la transpiration excessive, les problèmes de sommeil, la mauvaise humeur et la faible libido.

L’actée à grappes noires aurait traditionnellement été utilisée pour son effet oestrogénique dans le but d’accroître la fertilité.

L’actée à grappes noires permettrait d’atténuer les syndromes prémenstruels, de soulager les règles douloureuses et de réguler les règles trop abondantes ou irrégulières.

L’actée à grappes noires pourrait potentiellement avoir des effets bénéfiques sur la santé mentale, elle réduirait la dépression et l’anxiété.

L’actée à grappes noires pourrait améliorer la durée et la qualité du sommeil, notamment chez les femmes ménopausées car elle soulagerait les symptômes responsables de leurs troubles du sommeil.

Découvrez notre infusion bio « Relaxation » à base de Mélisse Bio !

La Mélisse contribue à une relaxation optimale.

Mais qu’en pensent les instances européennes ou internationales compétentes ?

Quel est l’avis de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire EFSA ?

Le règlement CE N°1924/2006 régit l’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires et a établi les procédures d’autorisation des allégations de santé sur la base de l’évaluation scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

A ce jour, les allégations de santé portant sur les plantes et préparations de plantes ne sont toujours pas réglementées, ce qui a conduit à la création de la liste des allégations « en attente » (correspondant à 2078 entrées).

En attendant que des mesures soient prises en vue de réglementer l’utilisation des allégations de santé portant sur les plantes et les préparations de plantes utilisées dans les denrées alimentaires, les allégations mises en attente ne peuvent être utilisées que conformément aux mesures transitoires prévues à l’article 28 dudit règlement sur les allégations, sous la responsabilité des exploitants du secteur alimentaire et à condition qu’elles soient conformes aux principes généraux et conditions générales dudit règlement, ainsi qu’aux dispositions nationales en vigueur qui leur sont applicables.

Article 5 du règlement CE 1924/2006 :

Il établit les conditions générales d’utilisation des allégations de santé et prévoit, entre autres, que l’utilisation d’allégations de santé n’est autorisée que si la présence d’une substance faisant l’objet de l’allégation s’est avérée avoir un effet physiologique bénéfique, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises, et que la substance se trouve dans le produit final en quantité significative, telle que définie dans la législation de l’ Union ou, en l’absence de règles en ce sens, en une quantité permettant de produire l’effet physiologique affirmé, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises.

Article 6 du règlement CE 1924/ 2006 :

Il prévoit que les autorités compétentes des Etats membres, la D.G.C.C.R.F. pour la France, peuvent demander à l’exploitant du secteur alimentaire ou au responsable de la mise sur le marché de produire tous les éléments et données pertinents attestant le respect des prescriptions dudit règlement.

Quelles allégations sur la feuille d’actée à grappes noires sont en attente d’un avis EFSA et d’une décision de la Commission Européenne ?

Plusieurs allégations sur l’Actée à grappes noires ont été déposées et sont en attente d’un avis de l’EFSA. Les allégations en attente (pending list) sont listées par un numéro d’identification.

Il est mentionné à l’adresse internet suivante :

https://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/topic/ndaclaims13.zip les allégations déposées pour avis EFSA et les conditions d’utilisation proposées par le demandeur (partie de la plante, mode de préparation, dosage journalier).

IMPORTANT

Attention : Regardez bien que la quantité de plante à prendre par portion et par jour pour que l’effet bien-être annoncé corresponde au mode de préparation mentionné. (infusion, extrait, poudre à avaler, ….). Des confusions sont fréquentes de la part des metteurs sur le marché d’infusions bien-être avec allégation santé.

Les allégations en attente de décision de la Commission Européenne vis de l’EFSA dont le mode de préparation n’est pas une infusion n’ont pas été retenues car nous étudions volontairement que les plantes préparées en infusion.

A ce jour, il n’existe pas d’allégation santé concernant l’infusion d’actée à grappes noires, ainsi aucun metteur sur le marché ne peut revendiquer d’effet bien-être quant à l’utilisation de l’actée à grappes noires en infusion.

Quels sont les avis des instances européennes ou internationales compétentes chargées de coordonner et d’évaluer les connaissances scientifiques en matière de phytothérapie ?

  • E.M.A. (European Medicines Agency ou Agence Européenne des médicaments)

L’EMA considère comme « bien établi » l’usage de l’actée à grappes noires pour « soulager les troubles mineurs de la ménopause » tels que des bouffées de chaleur et la transpiration excessive.

  • OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

L’OMS considère comme « cliniquement prouvé » l’usage de l’actée à grappes noires dans le « traitement des symptômes gênants de la ménopause : bouffées de chaleur, transpiration excessive, troubles du sommeil et irritabilité » et comme « traditionnel » son usage dans « le syndrome prémenstruel et les règles irrégulières ou douloureuses »..

  • La Commission E

La Commission E en Allemagne reconnaît l’usage de l’actée à grappes noires pour lutter contre « la syndrome prémenstruel, les règles irrégulières ou douloureuses, et les troubles liés à la ménopause ».

  • E.S.C.O.P. (Coopération scientifique européenne en phytothérapie)

L’ESCOP reconnaît l’usage de l’actée à grappes noires contre « les symptômes gênants de la ménopause » tels que les bouffées de chaleur, une transpiration excessive, des troubles du sommeil et l’irritabilité ».

Les allégations en attente de décision de la Commission Européenne vis de l’EFSA dont le mode de préparation n’est pas une infusion n’ont pas été retenues car nous étudions volontairement que les plantes préparées en infusion.

A ce jour, il n’existe pas d’allégation santé concernant l’infusion d’actée à grappes noires, ainsi aucun metteur sur le marché ne peut revendiquer d’effet bien-être quant à l’utilisation de l’actée à grappes noires en infusion.

Découvrez notre infusion bio « Relaxation » à base de Mélisse bio !

La Mélisse contribue à une relaxation optimale.

Finalement, quel dosage minimum d’Actée à grappes noires par portion et par jour est recommandé par les instances européennes compétentes ?

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur l’Actée à grappes noires mentionne un minimum de 2,8 mg de préparation à base de plante par portion et 2 fois par jour, soit 5,6 mg par jour.

Cependant, ce minimum de 5,6 mg d’actée à grappes noires par jour ne correspond pas à un mode de préparation en infusion.

Aucune allégation santé n’est, à ce jour, en attente d’un avis de l’EFSA pour une  préparation en infusion de l’Actée à grappes noires, aucun metteur sur le marché ne peut donc revendiquer d’allégation santé sur une infusion à base d’Actée à grappes noires.

Quel est le dosage maximum d’Actée à grappes noires par portion et par jour recommandé par les instances européennes compétentes ?

La Monographie du Comité de l’Agence Européenne des médicaments mentionne une quantité maximum de feuille d’Actée à grappes noires de 6,5 mg de préparation à base de plante par portion par jour.

Nous ne proposons pas d’infusion à base d’Actée à grappes noires. Cependant, vous pouvez découvrir notre gamme Bien-être :

https://www.graaltea.fr/infusions-bio/infusions-relaxation/

Précautions d’usage

Selon l’EMA, il est préférable de ne pas prendre d’Actée à grappes noires durant la grossesse et l’allaitement.

L’usage de l’actée à grappes noires est déconseillé chez les enfants de moins de 12 ans.

Il est toujours préférable de bénéficier d’un suivi médical quand on utilise l’actée à grappes noires.

L’usage de cette plante n’est pas recommandé aux personnes ayant des antécédents de troubles hépatiques.

En présence de symptômes suggérant une lésion du foie ou de l’apparition de saignement vaginal, il convient de consulter un médecin.

INFO

L’actée à grappes noires ne peut pas être vendue par des personnes autres que les pharmaciens (Décret n°2008-841 du 22/08/2008).

Sources bibliographiques

– WHO monographs on Selected medicinal plants –World Health Organization Geneva – (volumes 1, 2, 3, 4)

– The Complete German Commission E Monographs – Therapeutic Guide to Herbal Medicines – American Botanical Council – Senior Editor Mark Blumenthal

– European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs – The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003

– Community Herbal Monograph of the Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) – European Medicines Agency, EMA

© Graaltea - 2021 -