BARDANE (Arctium)

Tout ce qu’il faut savoir sur la bardane dans vos infusions

La bardane est un genre de plantes bisannuelles de la famille des Asteraceae, qui portent des capitules globulaires avec des bractées épineuses.

La plante forme une rosette basse pendant sa première année et développe une haute tige ramifiée pendant sa deuxième année.

Les feuilles ont un bord ondulé et un dessous poilu lorsqu’elles sont jeunes et sont attachées à la tige par un pétiole creux.

Les fleurs sont violettes, parfois blanches, et produisent des akènes (petits fruits secs) à maturité.
La tête de la fleur séchée ressemble un peu à un chardon, bien qu’elle se distingue par ses bractées crochues caractéristiques.

Ses fruits sont des bardanes rondes qui collent aux vêtements et à la fourrure.

Les espèces de bardane, originaires d’Europe et d’Asie, ont été naturalisées dans toute l’Amérique du Nord. Bien qu’elle soit considérée comme une mauvaise herbe aux États-Unis, elle est cultivée en Asie pour sa racine comestible.

En effet, la bardane commune est une mauvaise herbe des pâturages et des champs de foin nord-américains et peut être cultivée comme un légume.

Quelles seraient alors les vertus attribuées à la bardane ?

Pas reconnu par une instance règlementaire compétente et pas d’allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Usage traditionnel reconnu par une instance règlementaire compétente

La racine de bardane serait traditionnellement utilisée comme décongestionnant et expectorant pour les rhumes et la toux.

La bardane contiendrait de la vitamine C qui aiderait à renforcer le système immunitaire.

La racine de bardane serait utilisée depuis des siècles pour détoxifier le foie et le corps.

La bardane aurait des propriétés anti-inflammatoires et permettrait donc de soulager différents maux.

La racine de bardane contiendrait du potassium, qui pourrait aider à abaisser la pression sanguine et à ouvrir les vaisseaux sanguins pour améliorer la circulation sanguine.

La racine de bardane contiendrait des antioxydants, la quercétine, la lutéoline et les acides phénoliques, qui combattraient les radicaux libres et les signes du vieillissement.

Une application locale d’extrait de racine de bardane pourrait aider à réduire l’apparence des rides de la peau.

La racine de bardane serait utilisée dans la médecine traditionnelle chinoise comme diurétique pour favoriser la miction et la transpiration.

L’effet diurétique de la racine de bardane et sa propriété microbienne aiderait au traitement des cystites.

Les phytostérols présents dans la racine de la bardane renforceraient la santé du cuir chevelu et des cheveux, soulageraient les pellicules et amélioreraient les follicules pileux pour prévenir la chute des cheveux et améliorer leur épaisseur.

Par la stimulation amère des sucs digestifs et la sécrétion de bile, la bardane aiderait à la digestion et stimulerait l’appétit.

La bardane aurait été utilisée dans les cas d’anorexie et d’affections similaires.

Découvrez notre infusion bio « Digestion » à base de Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio !

Mais qu’en pensent les instances européennes ou internationales compétentes ?

Quel est l’avis de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire EFSA ?

Le règlement CE N°1924/2006 régit l’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires et a établi les procédures d’autorisation des allégations de santé sur la base de l’évaluation scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

A ce jour, les allégations de santé portant sur les plantes et préparations de plantes ne sont toujours pas réglementées, ce qui a conduit à la création de la liste des allégations « en attente » (correspondant à 2078 entrées).

En attendant que des mesures soient prises en vue de réglementer l’utilisation des allégations de santé portant sur les plantes et les préparations de plantes utilisées dans les denrées alimentaires, les allégations mises en attente ne peuvent être utilisées que conformément aux mesures transitoires prévues à l’article 28 dudit règlement sur les allégations, sous la responsabilité des exploitants du secteur alimentaire et à condition qu’elles soient conformes aux principes généraux et conditions générales dudit règlement, ainsi qu’aux dispositions nationales en vigueur qui leur sont applicables.

Article 5 du règlement CE 1924/2006 :

Il établit les conditions générales d’utilisation des allégations de santé et prévoit, entre autres, que l’utilisation d’allégations de santé n’est autorisée que si la présence d’une substance faisant l’objet de l’allégation s’est avérée avoir un effet physiologique bénéfique, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises, et que la substance se trouve dans le produit final en quantité significative, telle que définie dans la législation de l’ Union ou, en l’absence de règles en ce sens, en une quantité permettant de produire l’effet physiologique affirmé, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises.

Article 6 du règlement CE 1924/ 2006 :

Il prévoit que les autorités compétentes des Etats membres, la D.G.C.C.R.F. pour la France, peuvent demander à l’exploitant du secteur alimentaire ou au responsable de la mise sur le marché de produire tous les éléments et données pertinents attestant le respect des prescriptions dudit règlement.

Quelles allégations sur la racine de Bardane sont en attente d’un avis EFSA et d’une décision de la Commission Européenne ?

Plusieurs allégations sur la bardane ont été déposées et sont en attente d’un avis de l’EFSA. Les allégations en attente (pending list) sont listées par un numéro d’identification.

Il est mentionné à l’adresse internet suivante :

https://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/topic/ndaclaims13.zip les allégations déposées pour avis EFSA et les conditions d’utilisation proposées par le demandeur (partie de la plante, mode de préparation, dosage journalier).

IMPORTANT

Attention : Regardez bien que la quantité de plante à prendre par portion et par jour pour que l’effet bien-être annoncé corresponde au mode de préparation mentionné. (infusion, extrait, poudre à avaler, ….). Des confusions sont fréquentes de la part des metteurs sur le marché d’infusions bien-être avec allégation santé.

Allégations en attente claim ID 2222 sur la Bardane proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour contribuer à une fonction d’élimination urinaire normale »

« Utilisé pour aider les fonctions d’élimination, digestive et urinaire »

« Utilisé pour aider l’élimination rénale »

« Utilisé pour le drainage de l’organisme »
« Utilisé pour un effet diurétique »

Dosage :

  • 6 à 18 g par jour de racine sèche de bardane en infusion
  • Ou usage traditionnel de la racine : 2g de rhizome par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Quels sont les avis des instances européennes ou internationales compétentes chargées de coordonner et d’évaluer les connaissances scientifiques en matière de phytothérapie ?

  • E.M.A. (European Medicines Agency ou Agence Européenne des médicaments)

Elle considère comme traditionnellement établi l’usage de la racine de bardane comme « traitement diurétique complémentaire des infections urinaires » et comme « traitement de la perte d’appétit passagères ».

  • La Commission E

La Commission E en Allemagne n’en recommande aucun usage car, selon elle, il n’existe pas de données permettant d’analyser les propriétés de la bardane.

Découvrez notre infusion bio « Digestion » à base de Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio !

Finalement, quel dosage minimum de Bardane par portion et par jour est recommandé par les instances européennes compétentes ?

Après lecture des documents ci-dessus, l’allégation ID 2222 sur la Bardane pour un effet bien-être DRAINAGE en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de racine de Bardane de 6 à 18 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur la bardane mentionne un minimum de 3 à 6 g de substance végétale broyée par portion et 3 fois par jour.

Ainsi, la quantité minimum de bardane retenue pour une préparation en infusion est de 3 g par portion et 3 fois par jour pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 3 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec la bardane pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

Quel est le dosage maximum de Bardane par portion et par jour recommandé par les instances européennes compétentes ?

La Monographie du Comité de l’Agence Européenne des médicaments mentionne une quantité maximum de racine de bardane de 6 g de substance végétale broyée par portion jusqu’à  3 fois par jour, soit un maximum de 18 g par jour.

Nous ne proposons pas d’infusion à base de Bardane ou d’infusion Bien-être aux effets drainants et diurétiques.

Cependant, vous pouvez découvrir notre gamme Bien-être :

Découvrez nos infusions Bien-être BIO

Précautions d’usage

L’EMA déconseille l’usage de la bardane chez les personnes de moins de 18 ans.

L’EMA contre-indique l’usage de la bardane chez les femmes enceintes et allaitantes, pour cause d’absence de données quant à l’innocuité de la consommation de la plante.

Sources bibliographiques

– WHO monographs on Selected medicinal plants –World Health Organization Geneva – (volumes 1, 2, 3, 4)

– The Complete German Commission E Monographs – Therapeutic Guide to Herbal Medicines – American Botanical Council – Senior Editor Mark Blumenthal

– European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs – The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003

– Community Herbal Monograph of the Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) – European Medicines Agency, EMA

© Graaltea - 2021 -