GINGEMBRE (Zingiber Officinale)

Tout ce qu’il faut savoir sur le gingembre dans vos infusions

Le Gingembre est une plante herbacée vivace de la famille des Zingibéracées, elle est probablement originaire du sud-est de l’Asie.

Son rhizome aromatique et piquant (tige souterraine) est utilisé comme épice, arôme, aliment et médicament.

 

Les tiges feuillues du gingembre atteignent environ un mètre de haut. Les feuilles mesurent 15 à 30 cm de long, sont allongées et alternées en deux rangées verticales.

Les fleurs sont disposées en épis coniques composés de bractées vertes qui se chevauchent et qui peuvent être bordées de jaune. Chaque bractée renferme une seule petite fleur jaune-vert et violette.

L’épice a un goût légèrement piquant et est utilisée, généralement séchée et moulue, pour aromatiser les pains, les sauces, les plats au curry, les confiseries, les cornichons et le soda au gingembre.

Son utilisation en Inde et en Chine est connue depuis l’Antiquité, et au 1er siècle de notre ère, les commerçants avaient introduit le gingembre dans la région méditerranéenne.

Sa racine, ou sa tige, donne de la saveur à de nombreux types de cuisine, mais c’est aussi un ancien remède pour de nombreux maux.

Quelles seraient alors les vertus attribuées au gingembre ?

Pas reconnu par une instance règlementaire compétente ou pas d’allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Usage traditionnel reconnu par une instance règlementaire compétente

La médecine traditionnelle suggèrerait que le gingembre pourrait aider à calmer les symptômes du mal des transports comme les étourdissements, les vomissements et les sueurs froides.

Les composants actifs du gingembre pourraient aider à soulager les nausées causées par la grossesse, la chimiothérapie ou la chirurgie.
Le gingembre pourrait être une alternative intéressante aux médicaments traditionnels contre les nausées chez les personnes qui sont enceintes ou qui suivent une chimiothérapie et qui ne peuvent pas avoir ou tolérer les médicaments standards.

Le gingembre améliorerait la digestion, et aiderait au traitement symptomatique des troubles gastro-intestinaux légers et spasmodiques, y compris les ballonnements et flatulences.

La consommation de thé au gingembre chaud augmenterait la sensation de satiété et réduirait la faim. Le gingembre pourrait donc être efficace dans la gestion de l’obésité.
Le gingembre pourrait aussi aider à améliorer le contrôle du sucre dans le sang, à réduire le taux d’insuline et de triglycérides chez les personnes atteintes de diabète de type 2.

Le gingembre serait utilisé depuis des siècles pour traiter les inflammations. Il aiderait à soulager la douleur due à l’arthrose du genou en particulier.
Le gingembre pourrait également aider à soulager les maux de tête, les crampes menstruelles, les douleurs musculaires et d’autres types de douleurs.

La teneur élevée en antioxydants que contiendrait le gingembre pourrait aider à renforcer l’immunité de l’organisme. Inhaler la vapeur du thé au gingembre pourrait également aider à soulager la congestion nasale et d’autres problèmes respiratoires dus au rhume ou aux allergies environnementales.

Le gingembre possèderait des propriétés anti-inflammatoires et serait donc un remède naturel contre les problèmes musculaires et articulaires. En plus de boire du thé au gingembre, il serait également possible de l’utiliser pour faire tremper des articulations enflammées.

La consommation de gingembre pourrait prévenir des maladies cardiaques. Le gingembre permettrait de réduire la pression sanguine, les crises cardiaques, il préviendrait des caillots sanguins, réduirait le cholestérol et améliorerait globalement la circulation sanguine.

Le thé au gingembre pourrait aider à soulager la congestion associée au rhume.

Les vitamines, minéraux et acides aminés que contiendrait le thé au gingembre pourrait aider

Le thé au gingembre, en application locale ou par voie orale, aiderait à soulager la douleur et à détendre les muscles.

Le gingembre aurait des propriétés calmantes qui pourraient contribuer à réduire le stress et la tension. Cela pourrait être dû à la combinaison d’un arôme fort et de propriétés curatives.

Découvrez notre infusion bio « Digestion » à base de Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio !

Mais qu’en pensent les instances européennes ou internationales compétentes ?

Quel est l’avis de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire EFSA ?

Le règlement CE N°1924/2006 régit l’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires et a établi les procédures d’autorisation des allégations de santé sur la base de l’évaluation scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

A ce jour, les allégations de santé portant sur les plantes et préparations de plantes ne sont toujours pas réglementées, ce qui a conduit à la création de la liste des allégations « en attente » (correspondant à 2078 entrées).

En attendant que des mesures soient prises en vue de réglementer l’utilisation des allégations de santé portant sur les plantes et les préparations de plantes utilisées dans les denrées alimentaires, les allégations mises en attente ne peuvent être utilisées que conformément aux mesures transitoires prévues à l’article 28 dudit règlement sur les allégations, sous la responsabilité des exploitants du secteur alimentaire et à condition qu’elles soient conformes aux principes généraux et conditions générales dudit règlement, ainsi qu’aux dispositions nationales en vigueur qui leur sont applicables.

Article 5 du règlement CE 1924/2006 :

Il établit les conditions générales d’utilisation des allégations de santé et prévoit, entre autres, que l’utilisation d’allégations de santé n’est autorisée que si la présence d’une substance faisant l’objet de l’allégation s’est avérée avoir un effet physiologique bénéfique, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises, et que la substance se trouve dans le produit final en quantité significative, telle que définie dans la législation de l’ Union ou, en l’absence de règles en ce sens, en une quantité permettant de produire l’effet physiologique affirmé, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises.

Article 6 du règlement CE 1924/ 2006 :

Il prévoit que les autorités compétentes des Etats membres, la D.G.C.C.R.F. pour la France, peuvent demander à l’exploitant du secteur alimentaire ou au responsable de la mise sur le marché de produire tous les éléments et données pertinents attestant le respect des prescriptions dudit règlement.

Quelles allégations sur la racine de Gingembre sont en attente d’un avis EFSA et d’une décision de la Commission Européenne ?

Plusieurs allégations sur le Gingembre ont été déposées et sont en attente d’un avis de l’EFSA. Les allégations en attente (pending list) sont listées par un numéro d’identification.

Il est mentionné à l’adresse internet suivante :

https://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/topic/ndaclaims13.zip les allégations déposées pour avis EFSA et les conditions d’utilisation proposées par le demandeur (partie de la plante, mode de préparation, dosage journalier).

IMPORTANT

Attention : Regardez bien que la quantité de plante à prendre par portion et par jour pour que l’effet bien-être annoncé corresponde au mode de préparation mentionné. (infusion, extrait, poudre à avaler, ….). Des confusions sont fréquentes de la part des metteurs sur le marché d’infusions bien-être avec allégation santé.

Allégations en attente claim ID 2543 sur le Gingembre proposées par le(s) demandeur(s):

« Utilisé pour le mal des transports »

« Utilisé pour prévenir les nausées liées au transport »

Dosage : 2 à 4 g de rhizome par jour

Allégations en attente claim ID 2170 sur le Gingembre proposées par le(s) demandeur(s):

« Contribue à la résistance contre les microorganismes dangereux pour la santé/contribue au bien-être physique »

Dosage : 0,5 g à 3 g de racine par jour

Allégations en attente claim ID 2171 sur le Gingembre proposées par le(s) demandeur(s):

« Favorise la santé cardiovasculaire qui à son tour maintien un cœur en bonne santé »

« Aide à maintenir la santé du cœur »

Dosage : 0,5 g à 3 g de racine par jour

Allégations en attente claim ID 2172 sur le Gingembre proposées par le(s) demandeur(s):

« Aide à soutenir la digestion »

« Contribue à la fonction normale du tractus intestinal »

« Contribue au bien-être physique »

« Contribue au fonctionnement normal de l’estomac en cas de grossesse précoce »

Dosage : 0,5 g à 3 g de racine par jour

Quels sont les avis des instances européennes ou internationales compétentes chargées de coordonner et d’évaluer les connaissances scientifiques en matière de phytothérapie ?

  • E.M.A. (European Medicines Agency ou Agence Européenne des médicaments)

L’EMA reconnaît l’usage traditionnel du gingembre pour « le soulagement symptomatique du mal des transports » et pour « le traitement symptomatique des troubles gastro-intestinaux légers et spasmodiques, y compris les ballonnements et flatulences ».

Dosage : Pour le mal des transports : Pour un adulte,  750 mg, 30 minutes avant le voyage ;  pour un enfant entre 6 ans et 12 ans, 250 mg à 500 mg, 30 minutes avant le voyage.

  • OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

L’OMS reconnaît comme « cliniquement justifié » l’usage du gingembre pour la « prévention des nausées et des vomissements dus au mal des transports et au mal de mer, ainsi que ceux liés à une intervention chirurgicale ou à la grossesse ».

Elle reconnaît comme traditionnel l’usage du gingembre dans le traitement « des troubles digestifs, du rhume, et de la grippe, de la perte d’appétit et comme anti-inflammatoire dans les migraines et les douleurs musculaires ou articulaires ».

Dosage : Pour le mal des transports, pour une personne de plus de 6 ans, 0,5 g, 2 à 4 fois par jour.
Pour la dyspepsie, 2 à 4 g de poudre de substance végétale ou d’extraits.

  • La Commission E

La Commission E du ministère de la santé allemand reconnaît l’usage du gingembre dans « le traitement des troubles digestifs et la prévention du mal des transports ».

Dosage : 2 à 4 g de racine par jour

  • ESCOP (Coopération scientifique européenne en phytothérapie)

L’ESCOP reconnaît l’usage du gingembre dans « la prévention des nausées et des vomissements dus au mal des transports, ou à la suite d’interventions chirurgicales mineures ».

Découvrez notre infusion bio « Digestion » à base de Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio !

Finalement, quel dosage minimum de Gingembre par portion et par jour est recommandé par les instances européennes compétentes ?

Effet ANTI MAL DES TRANSPORTS

Après lecture des documents ci-dessus, l’allégation ID 2543 sur le Gingembre pour un effet bien-être TRANSPORTS (ANTI-VOMITIF) en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de racine de Gingembre de 2 à 4 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur le Gingembre mentionne un minimum de 750 mg par portion et par jour.

Ainsi, la quantité minimum de Gingembre retenue pour une préparation en infusion est de minimum 2 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 2 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec le Gingembre pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

 

Effet RESISTANCE

L’allégation ID 2170 sur le Gingembre pour un effet bien-être RESISTANCE en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de racine de Gingembre de 0,5 à 3 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur le Gingembre mentionne un minimum de 750 mg par portion et par jour.

Ainsi, la quantité minimum de Gingembre retenue pour une préparation en infusion est de minimum 0 ,5 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 0,5 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec le Gingembre pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

 

Effet SANTE DU COEUR

L’allégation ID 2171 sur le Gingembre pour un effet bien-être SANTE DU CŒUR en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de racine de Gingembre de 0,5 à 3 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur le Gingembre mentionne un minimum de 750 mg par portion et par jour.

Ainsi, la quantité minimum de Gingembre retenue pour une préparation en infusion est de minimum 0 ,5 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 0,5 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec le Gingembre pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

 

Effet DIGESTION

L’allégation ID 2172 sur le Gingembre pour un effet bien-être DIGESTION en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de racine de Gingembre de 0,5 à 3 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur le Gingembre mentionne un minimum de 750 mg par portion et par jour.

Ainsi, la quantité minimum de Gingembre retenue pour une préparation en infusion est de minimum 0 ,5 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 0,5 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec le Gingembre pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

Quel est le dosage maximum de Gingembre par portion et par jour recommandé par les instances européennes compétentes ?

La Monographie du Comité de l’Agence Européenne des médicaments mentionne une quantité maximum de racine de Gingembre de 750 mg par portion et par jour.

Nous ne proposons pas de thé ou tisane à base de Gingembre ou avec un effet bien-être ANTI MAL DES TRANSPORTS, RESTISTANCE, SANTE DU CŒUR.

Cependant, pour un effet bien-être DIGESTION, Découvrez notre tisane DIGESTION- Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio – Huile essentielle de menthe poivrée Bio.

Vous pouvez aussi découvrir notre gamme Bien-être :

Découvrez nos infusions Bien-être BIO

Précautions d’usage

La commission E et l’ESCOP contre-indiquent l’usage du gingembre pendant la grossesse. Les femmes enceintes souhaitant essayer de prévenir leurs nausées par l’usage de gingembre doivent tout d’abord demander conseil à leur médecin.

L’usage du gingembre chez les femmes qui allaitent n’est pas recommandé.

L’usage du gingembre n’est également pas conseillé chez les enfants de moins de 6 ans.

Le gingembre est déconseillé en cas d’obstruction des voies biliaires (calculs).

Sources bibliographiques

– WHO monographs on Selected medicinal plants –World Health Organization Geneva – (volumes 1, 2, 3, 4)

– The Complete German Commission E Monographs – Therapeutic Guide to Herbal Medicines – American Botanical Council – Senior Editor Mark Blumenthal

– European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs – The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003

– Community Herbal Monograph of the Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) – European Medicines Agency, EMA