GINKGO (Ginkgo Biloba)

Tout ce qu’il faut savoir sur le ginkgo dans vos infusions

Le Ginkgo, également appelé arbre à poils de vierge, arbre à gymnospermes caduc (famille des Ginkgoaceae), est originaire de Chine.

Le ginkgo a été planté depuis l’Antiquité dans les jardins des temples chinois et japonais et est aujourd’hui apprécié dans de nombreuses régions du monde en tant qu’arbre d’ornement résistant aux champignons et aux insectes.


Il tolère le froid et, contrairement à la plupart des gymnospermes, il peut survivre aux conditions atmosphériques défavorables des zones urbaines.

Le ginkgo a une forme pyramidale, avec un tronc en colonne, peu ramifié, pouvant atteindre 30 mètres de haut et 2,5 mètres de diamètre.

L’écorce fissurée est grisâtre, profondément sillonnée sur les arbres plus âgés, et a une texture liègeuse.

Les feuilles de ginkgo en éventail sont portées par des pousses courtes, en forme d’éperon, mais très épaisses. Les feuilles coriaces mesurent jusqu’à 8 cm de long et sont parfois deux fois plus larges. Deux nervures parallèles pénètrent dans chaque limbe à partir du point d’attache du long pétiole et bifurquent de manière répétée vers les bords de la feuille. La plupart des feuilles sont divisées en deux lobes par une entaille centrale.

D’un vert gris terne à un vert jaune en été, elles deviennent jaune doré en automne et restent sur l’arbre jusqu’à la fin de la saison, puis tombent rapidement.

Quelles seraient alors les vertus attribuées au ginkgo ?

Pas reconnu par une instance règlementaire compétente ou pas d’allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Usage traditionnel reconnu par une instance règlementaire compétente

L’extrait de ginkgo pourrait potentiellement réduire les marqueurs d’inflammation dans les cellules humaines, notamment en cas d’arthrite, de maladie cardiaque, ou de maladie de l’intestin irritable.

Le ginkgo contiendrait un grand nombre de flavonoïdes et de terpénoïdes qui sont des composés connus pour leurs forts effets antioxydants.
Les antioxydants luttent contre les effets néfastes des radicaux libres.

Le ginkgo augmenterait le flux sanguin et permettait de dilater les vaisseaux sanguins.

Par un effet anticoagulant et des propriétés anti-inflammatoires, le ginkgo serait bénéfique pour la santé cardiaque.

Le ginkgo permettrait d’augmenter le flux sanguin vers l’œil et ainsi d’améliorer la capacité visuelle ou ralentir la progression des maladies dégénératives de l’œil.

Les composés anti-inflammatoires contenus dans le ginkgo pourraient permettre de réduire l’inflammation des voies respiratoires et d’augmenter la capacité pulmonaire.

Le ginkgo pourrait traiter les dysfonctionnements sexuels tels que les troubles de l’érection ou la baisse de libido notamment en améliorant la circulation sanguine vers ces zones du corps et en dilatant les vaisseaux sanguins.

Le ginkgo pourrait avoir la capacité de réduire l’anxiété, le stress et autres symptômes liés à la maladie d’Alzheimer, au déclin cognitif causé par le vieillissement et aux troubles psychiatriques.

Découvrez notre infusion bio « Circulation » à base de vignes rouges & de myrtillier Bio !

Mais qu’en pensent les instances européennes ou internationales compétentes ?

Quel est l’avis de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire EFSA ?

Le règlement CE N°1924/2006 régit l’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires et a établi les procédures d’autorisation des allégations de santé sur la base de l’évaluation scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

A ce jour, les allégations de santé portant sur les plantes et préparations de plantes ne sont toujours pas réglementées, ce qui a conduit à la création de la liste des allégations « en attente » (correspondant à 2078 entrées).

En attendant que des mesures soient prises en vue de réglementer l’utilisation des allégations de santé portant sur les plantes et les préparations de plantes utilisées dans les denrées alimentaires, les allégations mises en attente ne peuvent être utilisées que conformément aux mesures transitoires prévues à l’article 28 dudit règlement sur les allégations, sous la responsabilité des exploitants du secteur alimentaire et à condition qu’elles soient conformes aux principes généraux et conditions générales dudit règlement, ainsi qu’aux dispositions nationales en vigueur qui leur sont applicables.

Article 5 du règlement CE 1924/2006 :

Il établit les conditions générales d’utilisation des allégations de santé et prévoit, entre autres, que l’utilisation d’allégations de santé n’est autorisée que si la présence d’une substance faisant l’objet de l’allégation s’est avérée avoir un effet physiologique bénéfique, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises, et que la substance se trouve dans le produit final en quantité significative, telle que définie dans la législation de l’ Union ou, en l’absence de règles en ce sens, en une quantité permettant de produire l’effet physiologique affirmé, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises.

Article 6 du règlement CE 1924/ 2006 :

Il prévoit que les autorités compétentes des Etats membres, la D.G.C.C.R.F. pour la France, peuvent demander à l’exploitant du secteur alimentaire ou au responsable de la mise sur le marché de produire tous les éléments et données pertinents attestant le respect des prescriptions dudit règlement.

Quelles allégations sur la feuille de Ginkgo sont en attente d’un avis EFSA et d’une décision de la Commission Européenne ?

Plusieurs allégations sur le Ginkgo ont été déposées et sont en attente d’un avis de l’EFSA. Les allégations en attente (pending list) sont listées par un numéro d’identification.

Il est mentionné à l’adresse internet suivante :

https://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/topic/ndaclaims13.zip les allégations déposées pour avis EFSA et les conditions d’utilisation proposées par le demandeur (partie de la plante, mode de préparation, dosage journalier).

IMPORTANT

Attention : Regardez bien que la quantité de plante à prendre par portion et par jour pour que l’effet bien-être annoncé corresponde au mode de préparation mentionné. (infusion, extrait, poudre à avaler, ….). Des confusions sont fréquentes de la part des metteurs sur le marché d’infusions bien-être avec allégation santé.

Allégations en attente claim ID 2261 sur le Ginkgo proposées par le(s) demandeur(s) :

« Soutien de la circulation veineuse »

« Traitement symptomatique de la maladie artérielle périphérique occlusive »

Dosage : 4,2 à 10,8 g de feuilles par jour.

Quels sont les avis des instances européennes ou internationales compétentes chargées de coordonner et d’évaluer les connaissances scientifiques en matière de phytothérapie ?

  • E.M.A. (European Medicines Agency ou Agence Européenne des médicaments)

L’EMA qualifie de « bien établi » l’usage du ginkgo pour « l’amélioration des troubles cognitifs (liés à l’âge) et de la qualité de vie dans les cas de démence légère. »
L’EMA reconnaît aussi l’usage traditionnel du Ginkgo pour « soulager la lourdeur des jambes et la sensation de pieds et de mains froids associées à des troubles circulatoires mineurs, après exclusion des affections graves par un médecin. »

Dosage :
– Pour amélioration des troubles cognitifs : 240 mg par jour
– Pour soulager les troubles circulatoires : 750 mg par jour.

  • OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

L’OMS qualifie de « cliniquement prouvé » l’usage des extraits de feuille de ginkgo dans « le traitement symptomatique des déficits cérébraux légers à modérés liés à la démence sénile : pertes de mémoire, troubles de la concentration, dépression, vertiges, acouphènes ou maux de tête sans autre cause connue que le vieillissement ».
Elle reconnaît également son usage « pour améliorer la marche dans la claudication intermittente ou après une phlébite, et pour soulager les vertiges et les acouphènes d’origine circulatoire ».

Dosage :
– 120 à 240 mg d’extraits secs par jour, en 2 ou 3 prises.
– 1,4 à 2,7 g de feuilles

  • La Commission E

La Commission E du ministère de la santé allemand reconnaît l’usage des extraits de feuille de ginkgo dans les mêmes indications que l’OMS.

Dosage : 120 à 240 mg d’extraits secs par jour, en 2 ou 3 prises.

  • ESCOP (Coopération scientifique européenne en phytothérapie)

L’ESCOP reconnaît l’usage des extraits de feuille de ginkgo dans les mêmes indications que l’OMS, ainsi que « dans l’amélioration des performances intellectuelles chez les sujets âgés ».

Découvrez notre infusion bio « Circulation » à base de vignes rouges & de myrtillier Bio !

Finalement, quel dosage minimum de ginkgo par portion et par jour est recommandé par les instances européennes compétentes ?

Après lecture des documents ci-dessus, l’allégation ID 2261 sur le Ginkgo pour un effet bien-être CIRCULATION en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de feuille de Ginkgo de 4,2 à 10,8 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur le Ginkgo mentionne un minimum de 240 mg à 750 mg de feuilles par portion et par jour.

Ainsi, la quantité minimum de Ginkgo retenue pour une préparation en infusion est de minimum 4,2 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 4,2 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec le Ginkgo pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

Quel est le dosage maximum de ginkgo par portion et par jour recommandé par les instances européennes compétentes ?

La Monographie du Comité de l’Agence Européenne des médicaments mentionne une quantité maximum de feuille de Ginkgo de 750 mg par portion et par jour.

Nous ne proposons pas de thé ou de tisane à base de Ginkgo.

Cependant, pour un effet bien-être CIRCULATION, Découvrez notre tisane CIRCULATION-Bio pour infusion / Vigne rouge & myrtillier Bio – Arôme naturel de fruits rouges avec autres arômes naturels

Et, vous pouvez également découvrir l’intégralité de notre gamme Bien-être : Découvrez nos infusions Bien-être BIO

 

Précautions d’usage

Par manque de données cliniques, les produits à base de ginkgo sont déconseillés aux femmes enceintes et aux femmes qui allaitent.

L’usage du ginkgo est également déconseillé chez les personnes de moins de 18 ans.

Il est conseillé aux personnes prenant des médicaments anticoagulants de s’abstenir de prendre des produits à base de ginkgo : des cas de saignements spontanés ont été signalés. Pour la même raison, il est recommandé de cesser la prise de ginkgo 3 à 4 jours avant une intervention chirurgicale.

Sources bibliographiques

– WHO monographs on Selected medicinal plants –World Health Organization Geneva – (volumes 1, 2, 3, 4)

– The Complete German Commission E Monographs – Therapeutic Guide to Herbal Medicines – American Botanical Council – Senior Editor Mark Blumenthal

– European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs – The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003

– Community Herbal Monograph of the Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) – European Medicines Agency, EMA

© Graaltea - 2021 -