HARPAGOPHYTON (Harpagophytum procumbens)

Tout ce qu’il faut savoir sur l’Harpagophyton dans vos infusions

L’Harpagophyton est une plante vivace appartenant à la famille des Pédaliacées.

Elle est originaire de la partie méridionale du continent africain et on la trouve dans les sables du Kalahari en Namibie, au Botswana, en Afrique du Sud, en Zambie et au Zimbabwe.

Le nom commun de la plante, « Griffe du diable », est dû au fait que son fruit est recouvert de barbes épineuses, ligneuses et fortement courbées.

Bien que le nom de la plante vienne de l’apparence de son fruit, ses propriétés médicinales sont dérivées de l’utilisation de son tubercule.

La « griffe du diable » est une mauvaise herbe vivace d’environ 50 cm de long avec une racine pivotante centrale robuste pouvant atteindre 2 mètres de profondeur.
Les tubercules de stockage secondaire, qui ressemblent à des patates douces allongées, se ramifient horizontalement.

Les feuilles sont grandes, ont 3 à 5 lobes et sont recouvertes de cellules mucilagineuses blanches, ce qui leur donne une couleur gris-vert.

Les fleurs sont en forme de trompette et sont roses, rouges ou violettes avec un centre jaunâtre.

Quelles seraient alors les vertus attribuées à L’Harpagophyton ?

Pas reconnu par une instance règlementaire compétente ou pas d’allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Usage traditionnel reconnu par une instance règlementaire compétente

L’harpagophyton serait un remède potentiel pour les conditions inflammatoires notamment grâce à l’action de composés végétaux tels que l’harpagoside qui freinerait les réactions inflammatoires de l’organisme.

L’harpagophyton serait souvent utilisé pour traiter les douleurs articulaires, les rhumatismes, l’arthrose et pour soulager les symptômes de la goutte.
Ses racines possèderaient de puissantes propriétés anti-inflammatoires et analgésiques efficaces pour les articulations douloureuses, rouges et gonflées.

Par ses effets anti-inflammatoires, l’harpagophyton aiderait à soulager la douleur, notamment les douleurs lombaires.

L’harpagophyton pourrait interagir avec la ghréline, hormone de la faim, et ainsi aider à réduire l’appétit.

L’amertume de la racine de la plante stimulerait la digestion et soulagerait les troubles digestifs tels que les flatulences et les ballonnements.
En effet, l’amertume stimulerait les papilles gustatives qui signaleraient alors à l’estomac qu’il est temps de produire les sucs gastriques nécessaires à la digestion.

La forte amertume de l’harpagophyton stimulerait l’appétit.

Découvrez notre infusion bio « Digestion » à base de Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio !

Mais qu’en pensent les instances européennes ou internationales compétentes ?

Quel est l’avis de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire EFSA ?

Le règlement CE N°1924/2006 régit l’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires et a établi les procédures d’autorisation des allégations de santé sur la base de l’évaluation scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

A ce jour, les allégations de santé portant sur les plantes et préparations de plantes ne sont toujours pas réglementées, ce qui a conduit à la création de la liste des allégations « en attente » (correspondant à 2078 entrées).

En attendant que des mesures soient prises en vue de réglementer l’utilisation des allégations de santé portant sur les plantes et les préparations de plantes utilisées dans les denrées alimentaires, les allégations mises en attente ne peuvent être utilisées que conformément aux mesures transitoires prévues à l’article 28 dudit règlement sur les allégations, sous la responsabilité des exploitants du secteur alimentaire et à condition qu’elles soient conformes aux principes généraux et conditions générales dudit règlement, ainsi qu’aux dispositions nationales en vigueur qui leur sont applicables.

Article 5 du règlement CE 1924/2006 :

Il établit les conditions générales d’utilisation des allégations de santé et prévoit, entre autres, que l’utilisation d’allégations de santé n’est autorisée que si la présence d’une substance faisant l’objet de l’allégation s’est avérée avoir un effet physiologique bénéfique, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises, et que la substance se trouve dans le produit final en quantité significative, telle que définie dans la législation de l’ Union ou, en l’absence de règles en ce sens, en une quantité permettant de produire l’effet physiologique affirmé, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises.

Article 6 du règlement CE 1924/ 2006 :

Il prévoit que les autorités compétentes des Etats membres, la D.G.C.C.R.F. pour la France, peuvent demander à l’exploitant du secteur alimentaire ou au responsable de la mise sur le marché de produire tous les éléments et données pertinents attestant le respect des prescriptions dudit règlement.

Quelles allégations sur la racine d’Harpagophyton sont en attente d’un avis EFSA et d’une décision de la Commission Européenne ?

Plusieurs allégations sur l’Harpagophyton ont été déposées et sont en attente d’un avis de l’EFSA. Les allégations en attente (pending list) sont listées par un numéro d’identification.

Il est mentionné à l’adresse internet suivante :

https://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/topic/ndaclaims13.zip les allégations déposées pour avis EFSA et les conditions d’utilisation proposées par le demandeur (partie de la plante, mode de préparation, dosage journalier).

IMPORTANT

Attention : Regardez bien que la quantité de plante à prendre par portion et par jour pour que l’effet bien-être annoncé corresponde au mode de préparation mentionné. (infusion, extrait, poudre à avaler, ….). Des confusions sont fréquentes de la part des metteurs sur le marché d’infusions bien-être avec allégation santé.

Allégations en attente claim ID 2264 sur l’Harpagophyton proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour faciliter la digestion »

« Contribue au confort digestif »

« Contribue à favoriser la digestion »

« Contribue/supporte/aide à une activité hépatique saine »

Dosage :

  • Pour la digestion : 2 à 5 g de racine par jour
  • Pour la digestion et activité hépatique : 1,5 à 4,5 g de racine séchée par jour

 

Allégations en attente claim ID 2776 sur l’Harpagophyton proposées par le(s) demandeur(s) :

«  Contribue, supporte et aide à l’appétit »

Dosage : 1,5 g de racine séchée par jour

Quels sont les avis des instances européennes ou internationales compétentes chargées de coordonner et d’évaluer les connaissances scientifiques en matière de phytothérapie ?

  • E.M.A. (European Medicines Agency ou Agence Européenne des médicaments)

L’EMA qualifie de « traditionnel » l’usage de l’harpagophyton dans le but de « soulager les douleurs articulaires mineures, ainsi que les ballonnements, flatulences et la perte d’appétit temporaire ».

Dosage :
– Pour soulager les douleurs articulaires : 4,5 g par jour de racine dans 500 ml d’eau bouillante, en infusion, à consommer en 3 fois. Laisser infuser 8 heures.
– Pour soulager les troubles digestifs : 1,5 g de racine dans 250 ml d’eau bouillante, en infusion, à consommer en 3 fois. Laisser infuser 8 heures.

  • OMS (Organisation Mondiale de la Santé)

L’OMS qualifie l’usage de l’harpagophyton de « cliniquement avéré » pour « le traitement des douleurs liées aux rhumatismes » et d’usage « traditionnel » contre « la perte d’appétit, les troubles digestifs et les tendinites ».

Dosage :
– Pour la perte d’appétit : 1,5 g de racine par jour, en décoction
– Pour les douleurs articulaires : 1,5 à 3 g de racine, en décoction, 3 fois par jour 

  • La Commission E

La Commission E du ministère de la santé allemand reconnaît l’usage traditionnel de l’harpagophyton dans « la perte d’appétit, les troubles digestifs et le traitement d’appoint des maladies dégénératives du système locomoteur ».

Dosage :
– Pour la perte d’appétit : 1,5 g de racine par jour, dosage équivalent pour les préparations.
– Pour autre usage : 4,5 g de racine par jour, dosage équivalent pour les préparations.

  • ESCOP (Coopération scientifique européenne en phytothérapie)

L’ESCOP reconnaît l’usage de l’hamamélis:
– Par voie orale, « pour soulager les symptômes en lien avec les varices, les hémorroïdes et la sensation de jambes lourdes »
– En application locale, « « contre les irritations de la peau et des muqueuses, les hémorroïdes et la dermatite atopique ».

Découvrez notre infusion bio « Digestion » à base de Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio !

Finalement, quel dosage minimum d’Harpagophyton par portion et par jour est recommandé par les instances européennes compétentes ?

Effet DIGESTION :

Après lecture des documents ci-dessus, l’allégation ID 2224 sur l’Harpagophyton pour un effet bien-être DIGESTION en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de racine séchée de 1,5 à 4,5 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur l’Harpagophyton mentionne un minimum de 1,5 g de substance végétale broyée par portion et par jour.

Ainsi, la quantité minimum d’ Harpagophyton retenue pour une préparation en infusion est de minimum 1,5 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 1,5 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec l’Harpagophyton pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

 

Effet APPETIT :

L’allégation ID 2776 sur l’Harpagophyton pour un effet bien-être APPETIT en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de racine séchée de 1,5 g par portion et par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur l’Harpagophyton mentionne un minimum de 1,5 g de substance végétale broyée par portion et par jour.

Ainsi, la quantité minimum d’ Harpagophyton retenue pour une préparation en infusion est de minimum 1,5 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 1,5 g par portion, l’allégation santé mentionnée avec l’Harpagophyton pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion ou d’effet bien-être.

Quel est le dosage maximum d’Harpagophyton par portion et par jour recommandé par les instances européennes compétentes ?

La Monographie du Comité de l’Agence Européenne des médicaments mentionne une quantité maximum de racine d’Harpagophyton de 4,5 g de substance végétale broyée par portion et par jour.

Nous ne proposons pas de thé ou tisane à base d’Harpagophyton ou avec un effet bien-être APPETIT.

Cependant, pour un effet bien-être DIGESTION, Découvrez notre tisane DIGESTION- Menthe poivrée, fenouil & mélisse Bio – Huile essentielle de menthe poivrée Bio.

Et, vous pouvez également découvrir l’intégralité de notre gamme Bien-être : Découvrez nos infusions Bien-être BIO

Précautions d’usage

Respectez les doses journalières recommandées.

Il est conseillé d’avoir un régime alimentaire équilibré et varié.

L’usage de l’harpagophyton pendant la grossesse et l’allaitement est déconseillé.

L’harpagophyton est également déconseillé chez les personnes de moins de 18 ans.

Sources bibliographiques

– WHO monographs on Selected medicinal plants –World Health Organization Geneva – (volumes 1, 2, 3, 4)

– The Complete German Commission E Monographs – Therapeutic Guide to Herbal Medicines – American Botanical Council – Senior Editor Mark Blumenthal

– European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs – The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003

– Community Herbal Monograph of the Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) – European Medicines Agency, EMA