Thé vert (Camellia sinensis)

Tout ce qu’il faut savoir sur le thé vert dans vos infusions

Le thé vert est produit à partir des feuilles du Camellia sinensis, ou théier. Le thé Oolong et le thé noir sont également produits à partir de cette plante, mais ils sont traités et oxydés de différentes manières. Parmi les trois, c’est le thé vert qui contient les plus hauts niveaux de polyphénols, la substance antioxydante que l’on pense être bénéfique pour la protection contre le cancer et l’athérosclérose.

Le théier est en fait une variante du buisson à feuilles persistantes, avec des feuilles vertes brillantes avec des bords dentelés et de petites fleurs odorantes, blanches à roses.

Les plantes peuvent atteindre une hauteur de 9 à 12 m ou plus dans la nature, mais sont généralement maintenues à une hauteur de 1,2 m ou moins dans les plantations et jardins de thé où elles sont cultivées en Chine, en Argentine, au Japon, en Inde, en Indonésie, au Kenya, au Malawi, au Sri Lanka, en Turquie, au Pakistan, au Bangladesh et en Tanzanie.

Les théiers sont cultivés dans des pays où les conditions de croissance chaudes et pluvieuses sont abondantes, et sont également fréquemment cultivés dans des zones de haute altitude.

Lorsque les théiers atteignent la maturité à 3 ou 4 ans, on récolte les jeunes feuilles et les bourgeons foliaires, parties de la plante les plus riches en polyphénols. Le thé vert est produit en étuvant ou en torréfiant les feuilles dès leur cueillette, puis en les roulant et en les séchant pour éliminer toute humidité.

Thé vert (Camellia sinensis)

Tout ce qu’il faut savoir sur le thé vert dans vos infusions

Le thé vert est produit à partir des feuilles du Camellia sinensis, ou théier. Le thé Oolong et le thé noir sont également produits à partir de cette plante, mais ils sont traités et oxydés de différentes manières. Parmi les trois, c’est le thé vert qui contient les plus hauts niveaux de polyphénols, la substance antioxydante que l’on pense être bénéfique pour la protection contre le cancer et l’athérosclérose.

Le théier est en fait une variante du buisson à feuilles persistantes, avec des feuilles vertes brillantes avec des bords dentelés et de petites fleurs odorantes, blanches à roses.

Les plantes peuvent atteindre une hauteur de 9 à 12 m ou plus dans la nature, mais sont généralement maintenues à une hauteur de 1,2 m ou moins dans les plantations et jardins de thé où elles sont cultivées en Chine, en Argentine, au Japon, en Inde, en Indonésie, au Kenya, au Malawi, au Sri Lanka, en Turquie, au Pakistan, au Bangladesh et en Tanzanie.

Les théiers sont cultivés dans des pays où les conditions de croissance chaudes et pluvieuses sont abondantes, et sont également fréquemment cultivés dans des zones de haute altitude.

Lorsque les théiers atteignent la maturité à 3 ou 4 ans, on récolte les jeunes feuilles et les bourgeons foliaires, parties de la plante les plus riches en polyphénols. Le thé vert est produit en étuvant ou en torréfiant les feuilles dès leur cueillette, puis en les roulant et en les séchant pour éliminer toute humidité.

Quelles seraient alors les vertus attribuées au Thé vert ?

Pas reconnu par une instance règlementaire compétente ou pas d’allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Allégation de santé en attente d’une décision de la Commission Européenne

Usage traditionnel reconnu par une instance règlementaire compétente

Le thé serait riche en polyphénols et minéraux, des composés naturels qui ont des effets bénéfiques sur la santé, notamment les antioxydants qui réduiraient la formation de radicaux libres dans l’organisme, protégeant ainsi les cellules et les molécules contre les dommages. Ces radicaux libres jouent un rôle dans le vieillissement et dans de nombreux types de maladies.

En plus d’aider à nous tenir éveillé, le thé vert contribuerait à stimuler les fonctions cérébrales.

Le thé vert contiendrait de la caféine, qui est un stimulant connu.

Ainsi, la plante pourrait améliorer divers aspects du fonctionnement du cerveau, notamment l’humeur, la vigilance, le temps de réaction et la mémoire.

Le thé vert pourrait augmenter la combustion des graisses et stimuler le taux métabolique.

Les catéchines du thé vert auraient également des effets bénéfiques sur la santé bucco-dentaire. Elles pourraient limiter la croissance des bactéries, et réduire le risque d’infections.

Le thé vert réduirait ainsi la mauvaise haleine.

Le thé vert pourrait améliorer les fonctions cérébrales à court terme, mais il pourrait aussi protéger le cerveau en vieillissant.

Les composés de catéchine du thé vert pourraient avoir divers effets protecteurs sur les neurones, et ainsi réduire le risque de maladies neurodégénératives comme la maladie d’Alzheimer ou la maladie de Parkinson.

Le thé vert pourrait améliorer la sensibilité à l’insuline et réduire le taux de sucre dans le sang, la plante pourrait donc être bénéfique pour les personnes souffrant de diabète de type 2.

Les catéchines, composés antioxydants contenus dans le thé vert, réduiraient l’absorption du cholestérol dans l’intestin.

La plante permettrait de réduire le taux de mauvais cholestérol.

Le thé vert pourrait aider à réduire le risque des maladies cardiovasculaires en améliorant le taux de cholestérol total et de LDL (mauvais cholestérol).

Il augmenterait également la capacité antioxydante du sang et protègerait ainsi les particules de LDL contre l’oxydation, qui représente un facteur de risque des maladies cardiaques.

Le thé vert aiderait à réduire la graisse corporelle, notamment dans la région abdominale, ainsi il serait une aide pour la perte de poids, en complément de mesures diététiques.

Grâce à la caféine et la vitamine C qu’il contient, le thé vert serait un stimulant utilisé pour lutter contre la fatigue.

Les catéchines du thé vert auraient également des effets bénéfiques sur la santé bucco-dentaire. Elles pourraient limiter la croissance des bactéries, et réduire le risque d’infections.

Le thé vert serait riche en antioxydants, qui élargiraient les vaisseaux sanguins, augmentant ainsi le flux sanguin dans l’organisme.

La consommation de thé vert aurait donc un effet positif sur le système cardiovasculaire.

Le thé vert faciliterait la digestion et apaiserait l’estomac.

Il serait particulièrement riche en polyphénols, en catéchines et en antioxydants, et pourrait contribuer à apaiser les symptômes des troubles gastro-intestinaux.

Grâce à ses composés antioxydants, le Thé vert protègerait contre la perte osseuse et l’ostéoporose.

La consommation de thé vert semblerait stimuler la minéralisation pour générer la formation osseuse, tout en inhibant la formation des cellules qui éliminent le tissu osseux.

Les polyphénols contenus dans le Thé vert sont des antioxydants puissants qui protègeraient la peau contre les dommages induits par les UV.

Riche en antioxydants, le Thé vert aiderait à réduire le risque de cancer du sein et des ovaires.

Riche en antioxydants, le Thé vert aiderait à réduire le risque de cancer de la prostate.

Découvrez notre thé vert MINCEUR !

Mais qu’en pensent les instances européennes ou internationales compétentes ?

Quel est l’avis de l’Autorité européenne de sécurité alimentaire EFSA ?

Le règlement CE N°1924/2006 régit l’utilisation des allégations nutritionnelles et de santé portant sur les denrées alimentaires et a établi les procédures d’autorisation des allégations de santé sur la base de l’évaluation scientifique de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA).

A ce jour, les allégations de santé portant sur les plantes et préparations de plantes ne sont toujours pas réglementées, ce qui a conduit à la création de la liste des allégations « en attente » (correspondant à 2078 entrées).

En attendant que des mesures soient prises en vue de réglementer l’utilisation des allégations de santé portant sur les plantes et les préparations de plantes utilisées dans les denrées alimentaires, les allégations mises en attente ne peuvent être utilisées que conformément aux mesures transitoires prévues à l’article 28 dudit règlement sur les allégations, sous la responsabilité des exploitants du secteur alimentaire et à condition qu’elles soient conformes aux principes généraux et conditions générales dudit règlement, ainsi qu’aux dispositions nationales en vigueur qui leur sont applicables.

Article 5 du règlement CE 1924/2006 :

Il établit les conditions générales d’utilisation des allégations de santé et prévoit, entre autres, que l’utilisation d’allégations de santé n’est autorisée que si la présence d’une substance faisant l’objet de l’allégation s’est avérée avoir un effet physiologique bénéfique, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises, et que la substance se trouve dans le produit final en quantité significative, telle que définie dans la législation de l’ Union ou, en l’absence de règles en ce sens, en une quantité permettant de produire l’effet physiologique affirmé, tel qu’établi par des preuves scientifiques généralement admises.

Article 6 du règlement CE 1924/ 2006 :

Il prévoit que les autorités compétentes des Etats membres, la D.G.C.C.R.F. pour la France, peuvent demander à l’exploitant du secteur alimentaire ou au responsable de la mise sur le marché de produire tous les éléments et données pertinents attestant le respect des prescriptions dudit règlement.

Quelles allégations sur la graine de Fenugrec sont en attente d’un avis EFSA et d’une décision de la Commission Européenne ?

Plusieurs allégations sur le thé vert ont été déposées et sont en attente d’un avis de l’EFSA. Les allégations en attente (pending list) sont listées par un numéro d’identification.

Il est mentionné à l’adresse internet suivante :

https://www.efsa.europa.eu/sites/default/files/topic/ndaclaims13.zip les allégations déposées pour avis EFSA et les conditions d’utilisation proposées par le demandeur (partie de la plante, mode de préparation, dosage journalier).

IMPORTANT

Attention : Regardez bien que la quantité de plante à prendre par portion et par jour pour que l’effet bien-être annoncé corresponde au mode de préparation mentionné. (infusion, extrait, poudre à avaler, ….). Des confusions sont fréquentes de la part des metteurs sur le marché d’infusions bien-être avec allégation santé.

Allégations en attente claim ID 1103 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour protéger les cellules contre les radicaux libres qui causent des dommages sur notre organisme »

« Utilisé pour contribuer à la vitalité de l’organisme »

« Utilisé pour son action antioxydante »

« Utilisé pour vieillir en bonne santé »

« Utilisé pour protéger les tissus des dommages des radicaux libres, notamment causés par les UV »

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1104 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour aider à rafraîchir le corps et l’esprit »

« Utilisé pour aider à tenir éveillé, rester attentif »

Dosage : 0,4 à 0,5 g de thé dans une tasse de 200 ml

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1105 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour aider à réduire la production d’acide des bactéries de la plaque dentaire »

« Utilisé pour réduire la production de tartre dans la bouche »

« Utilisé pour aider à protéger les dents »

Dosage : 0,4 à 0,5 g de thé dans une tasse de 200 ml

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1106 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour soutenir la circulation »

« Utilisé pour harmoniser les fonctions cardio-vasculaires »

« Utilisé pour apaiser les tensions de la circulation »

Dosage : 250 mg de feuilles, 6 fois par jour

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1107 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour aider à combattre le surpoids »

« Utilisé pour aider dans le cadre d’un régime amincissant »

« Utiliser pour aider à maigrir »

Dosage : 250 mg de feuilles, 6 fois par jour

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1108 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour maintenir un taux normal de glucose dans le sang, dans le cadre d’un mode de vie sain »

Dosage : 1 à 3 tasses de thé par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1109 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour maintenir des os sains »

« Utilisé pour renforcer les os »

Dosage : 1 à 3 tasses de thé par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1110 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour aider à protéger la peau des UV, et des dommages oxydatifs qu’ils causent »

« Utilisé pour aider à protéger la peau des UV, et de l’érythème qu’ils causent »

« Utilisé pour vieillir en bonne santé en maintenant les cellules d’ADN intactes »

Dosage : 1 à 3 tasses de thé par jour

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1111 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour entretenir les dents »

« Utilisé pour les soins buccaux »

« Utilisé pour favoriser la santé des dents et des gencives »

« Utilisé pour aider à protéger la plaque dentaire des attaques »

« Utilisé pour protéger les dents des caries »

« Utilisé pour protéger des maladies parodontales »

« Utilisé pour protéger l’activité de la collagénase »

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1113 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour contribuer à maintenir un taux de cholestérol normal et sain »

« Utilisé pour maintenir une fonction cardiaque saine »

« Utilisé pour contribuer à la santé vasculaire »

« Utilisé pour maintenir un taux de lipides normal dans le sang »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1114 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour maintenir un cœur sain »

« Utilisé pour aider à maintenir le bon cholestérol »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1115 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour maintenir un taux normal de glucose dans le sang »

« Utilisé pour aider à vieillir en bonne santé »

« Utilisé pour protéger les glandes productrices d’insuline »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1116 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour maintenir un système digestif sain »

« Utilisé pour améliorer l’environnement intestinal et la fonction intestinale »

« Utilisé pour maintenir une flore intestinale saine »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1117 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour aider la fonction de mémoire »

« Utilisé pour aider contre les problèmes de mémoire associés au vieillissement »

« Utilisé pour aider à protéger les cellules du cerveau contre les dommages oxydatifs »

Dosage : 4 à 6 tasses de Thé Vert par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1118 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour maintenir une bonne santé du colon en augmentant le nombre de bactéries bénéfiques et en réduisant le nombre des bactéries potentiellement pathogènes»

« Utilisé pour protéger des risques de maladies du colon en inhibant les facteurs de risque par une activité antioxydante »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1119 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour aider à protéger la peau des UV, et des dommages oxydatifs qu’ils causent »

« Utilisé pour vieillir en bonne santé en maintenant les cellules d’ADN intactes »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1120 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour la santé des femmes »

« Utilisé pour protéger les seins et les ovaires des dommages oxydatifs »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

 

Allégations en attente claim ID 1121 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour maintenir la santé des hommes »

« Utilisé pour protéger la santé de la prostate »

« Utilisé pour protéger la prostate des dommages oxydatifs »

Dosage : 5 à 10 tasses de Thé Vert par jour

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 1123 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour aider la thermogénèse »

« Utilisé pour aider à l’oxydation des graisses et à la dépense énergétique »

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 2716 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour faciliter la perte de poids en complément de mesures diététiques »

« Utilisé pour aider à perdre du poids en complément de mesures diététiques »

« Utilisé pour aider au maintien du poids »

« Utilisé pour stimuler la dégradation des lipides »

« Utilisé pour soutenir le métabolisme des lipides »

« Utilisé pour contribuer à l’oxydation des lipides »

« Utilisé pour contribuer au métabolisme, qui à son tour aide au contrôle du poids »

Dosage : 2,5 g de substance végétale broyée dans 150 ml d’eau, en infusion, plusieurs fois par jour.

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 2765 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour favoriser l’élimination rénale de l’eau »

Dosage : 2,5 g de thé vert par jour. Boire dans une tasse, en infusion, 2 à 3 fois par jour.

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Allégations en attente claim ID 3610 sur le Thé vert proposées par le(s) demandeur(s) :

« Utilisé pour contribuer aux fonctions normales d’élimination urinaire »

« Utilisé pour soutenir la fonction d’excrétion des reins »

Dosage : 2,5 g de substance végétale broyée dans 150 ml d’eau, en infusion, plusieurs fois par jour.

 

L’EFSA s’est prononcée sur cette demande, a émis un avis négatif, cependant l’allégation reste en attente tant que la Commission Européenne ne s’est pas prononcée.

Découvrez notre thé vert à la Menthe Bio !

Quels sont les avis des instances européennes ou internationales compétentes chargées de coordonner et d’évaluer les connaissances scientifiques en matière de phytothérapie ?

  • E.M.A. (European Medicines Agency ou Agence Européenne des médicaments)

L’EMA reconnaît comme « traditionnel » son usage pour « soulager la fatigue et la sensation de faiblesse ».

Dosage : 1,8 g à 2,2 g de substance végétale broyée dans 100 ou 150 ml d’eau bouillante, en infusion, 3 à 5 fois par jour.

Finalement, quel dosage minimum de Thé vert par portion et par jour est recommandé par les instances européennes compétentes ?

Effet Bien-être MINCEUR :

Après lecture des documents ci-dessus, l’allégation ID 2716 sur le Thé vert pour un effet bien-être MINCEUR en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de feuille de Thé vert de 2,5 g  par portion et plusieurs fois par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur le Thé vert mentionne un minimum de 1,8 g à 2,2 g de substance végétale broyée par portion et 3 à 5 fois par jour.

Effet Bien-être ELIMINATION :

L’allégation ID 3610 sur le Thé vert pour un effet bien-être ELIMINATION en attente d’avis de l’EFSA et de validation par la Commission Européenne mentionne une quantité minimum de feuille de Thé vert de 2,5 g  par portion et plusieurs fois par jour.

La monographie du Comité de l’Agence Européenne des Médicaments (HMPC) sur le Thé vert mentionne un minimum de 1,8 g à 2,2 g de substance végétale broyée par portion et 3 à 5 fois par jour.

Ainsi, la quantité minimum de Thé vert retenue pour une préparation en infusion est de minimum 1,8 g par portion pour un usage traditionnel.

Sans ce minimum de plante de 5 g par jour l’allégation santé mentionnée avec le Thé vert pour un usage traditionnel  n’est pas conforme et le metteur sur le marché ne peut pas revendiquer d’allégation santé sur son infusion et d’effet bien-être.

Quel est le dosage maximum de Thé vert par portion et par jour recommandé par les instances européennes compétentes ?

La Monographie du Comité de l’Agence Européenne des médicaments mentionne une quantité maximum de feuille de Thé vert de 2,2 g de substance végétale broyée par portion jusqu’à  5 fois par jour, soit un maximum de 11 g par jour.

Formes et dosages infusion retenues dans nos préparations GRAALTEA pour infusion

Pour un effet bien-être MINCEUR avec un usage traditionnel du Thé vert, notre pharmacien conseil recommande : un équivalent plante de 2,6 g de feuilles séchées de Thé vert par portion en infusion, 2 fois par jour, soit 5,2 g de Thé vert par jour.

Découvrez notre Thé MINCEUR- Thé vert Ceylan & Rooibos Bio – Arôme naturel d’orange

Précautions d’usage

Respectez les doses journalières recommandées.

Il est conseillé d’avoir un régime alimentaire équilibré et varié.

L’utilisation du Thé vert chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans n’est pas recommandée pour raison de manque de données adéquates.

Il n’est également pas recommandé de consommer du Thé vert avant le coucher car il peut provoquer des troubles du sommeil.

Le Thé vert est contre-indiqué pour les personnes hypersensibles aux substances actives de celui-ci et pour les personnes présentant des ulcères gastriques ou des troubles cardiovasculaires tels que l’hypertension, l’arythmie, ou l’hyperthyroïdie.

Sources bibliographiques

– WHO monographs on Selected medicinal plants –World Health Organization Geneva – (volumes 1, 2, 3, 4)

– The Complete German Commission E Monographs – Therapeutic Guide to Herbal Medicines – American Botanical Council – Senior Editor Mark Blumenthal

– European Scientific Cooperative On Phytotherapy Monographs – The Scientific Foundation for Herbal Medicinal Products 2nd edition, ESCOP, UK 2003

– Community Herbal Monograph of the Committee on Herbal Medicinal Products (HMPC) – European Medicines Agency, EMA